LE SAVIEZ-VOUS ?

L'acier inoxydable est un alliage anti-allergénique. Effectivement, l'absence de nickel, dans les bijoux ne provoque pas d'allergies sur votre peau. C'est donc une très bonne alternative aux bijoux or et argent.

paon.png

La turquoise est une pierre d’un bleu profond et apaisant, qui peut tirer sur le vert. Pierre médium, qui relie l’être humain au monde spirituel, elle amène bien-être et réconfort.

Symbole de richesse pour les tibétains, de pouvoir spirituel pour les musulmans, la turquoise est toujours associée au feu ou au soleil. Huitzilopochtli, dieu aztèque de la guerre et du soleil, le plus important de l’empire, est le Prince de turquoise. Les européens la nommèrent turquoise en référence à la Turquie, où la pierre fut découverte durant les croisades.

La lithothérapie considère la turquoise comme une pierre de purification, qui protège son porteur de la pollution et des énergies électromagnétiques. Elle absorbe les énergies négatives pour les transformer en ondes positives, jusqu’à parfois en perdre sa couleur. Souvent, on voit sa couleur changer, devenant plus claire ou plus sombre en fonction de l’humeur ou de la santé de son porteur.

Sagesse : la turquoise permet à l’être physique de se connecter au cosmos, pour trouver ou retrouver l’équilibre dans ses pensées et ses actions et se réaliser.

Bonheur : c’est une pierre qui a la capacité de transformer les vibrations négatives en énergie positive, elle a une action absorbante sur les ondes négatives du corps et de l’esprit. Portée en collier ou en bracelet, elle permettra de lutter contre toutes les pensées négatives : dépression, angoisses, cauchemars.

Confiance : portée près de soi lors de prise de parole publique, elle donne assurance et rigueur. Elle sera l’alliée des étudiants et des écrivains en cas de « syndrome de la page blanche » : elle a la capacité de faciliter l’écriture.

Santé : posée sur n’importe quelle partie du corps, la turquoise préserve des maux physiques. C’est une très bonne associée pour se débarrasser des toxines (alcool, pollution). Elle aide le corps à guérir lors de maladies du système respiratoire, de virus ou d’infections bactériennes. C’est aussi un régulateur du système nerveux.

Protection des voyageurs : une pierre à avoir toujours sur soi en voyage, elle protège des accidents et du vol.

Pour aligner vos chakras, posez une turquoise sur chacun de vos 7 chakras pendant 3 à 5 minutes, temps nécessaire à la pierre pour agir.

Vertus de la turquoise

  • Favorise la digestion, la circulation sanguine et l’élimination des toxines.

  • Soigne les affections des yeux, des voies nasales et des poumons.

  • Soulage la migraine, facilite la déglutition et combat la nervosité.

  • Influe bénéfiquement les reins et la vessie.

  • Aide à combattre les troubles physiques, l’anorexie ou la boulimie.

  • Soulage et soigne le corps contre les virus et les infections bactériennes.

  • Antidépresseur. La turquoise redonne gaieté et force.

  • Suscite la noblesse des sentiments, l’indulgence, le courage et la générosité.

  • En cas de querelle, elle favorise la réconciliation.

  • Apporte bien-être et réconfort.

  • Renforce le foie et les glandes.

  • Aide à retrouver des nuits paisibles et protège contre les cauchemars.

  • Aide à soigner les déchirures des ligaments et des tendons.

  • Puissante contre l’ashme et le rhume des foins.

  • SIGNIFICATION DES COULEURS DES PIERRES :

  • Le bleu est associé à la matière et à la spiritualité.

  • Le rouge est la couleur de l’énergie, de la force, du courage et de la vie. Il représente également la passion et l’amour, mais aussi la colère.

  • Le jaune est la couleur du mental, de l’intellect. Cette couleur nous aide à prendre des décisions.

  • Il existe ensuite les couleurs des pierres secondaires, qui sont le mélange de deux couleurs primaires : le vert, l’orange et le violet

plume bleu.png

Vertus et bienfaits de l’œil de tigre :

  • Protège des mauvaises énergies

  • Aide à réduire le stress

  • Favorise les idées positives

  • Contribue à la détente de l’esprit et du corps

  • Soulage les douleurs articulaires

  • Limite les problèmes respiratoires

  • Favorise une meilleure digestion

plume jaune orange.png

A propos des pierres de jade...

  • Le terme jade désigne trois minéraux différents la jadéite ou jade imérial, la néphrite et le kosmochlor, c’est une pierre de couleur généralement verte opaque plus ou moins foncé. La jade fut nommée par les espagnols conquistadors piedra de ijada ce qui signifie pierre pour la fosse iliaque, en rapport avec les propriétés énergétiques déjà constatées à l’époque sur les reines. En chine le jade est symbole de prospérité matérielle et spirituelle.

  • Actions sur l’émotionnel et le spirituel :

  • La jade est une pierre de longue vie, elle apporte prospérité, elle favorise la compassion et l’échange. elle lutte contre la nervosité, dissous les soucis pour aller vers l’acceptation, la tolérance et l’optimisme. Cette pierre aide à être honnête et juste dans ses jugements, on peut l’utiliser pour travailler sur des culpabilités enfouit en nous.

  • Actions sur le physique :

  • Pendentif avec jade

  • En lithothérapie traite les reins, élimine les calculs rénaux, réduit l’incontinence,  surtout pour la jade néphrite. La jade réduit la température lors de fièvre, elle soigne les vertiges et traite les maladies de la peau tel que l’eczéma.

  • Purification et rechargement :

  • Au bout d’un moment la pierre a donné toute l’énergie qu’elle pouvait, on peut la purifier énergétiquement en la déposant sur un lit de gros sel durant plusieurs heures. Pour plus d’efficacité on peut par la suite charger au soleil ou à la lumière naturelle.

  • Signes zodiaques pour lesquels le besoin de cette pierres est potentiellement le plus important:
    Taureau, cancer, balance.

  • Chakra principale associé :
    4 eme chakra du coeur spirituel.

2 plumes.png

Histoire de la pierre nacre

La pierre nacre a été utilisée par la plupart des peuples depuis la préhistoire, depuis la fin du Paléolithique. Ses reflets irisés ont suscité une fascination parmi les peuples premiers, qui lui ont attribué un lien symbolique avec la terre et la mer. Ses usages étaient nombreux :

  • Les coquillages nacrés étaient utilisés principalement pour confectionner des parures de bijoux ; les coquillages étaient percés, parfois découpés et enfilés.

  • Les coquillages ont été utilisés pour décorer des objets d’art ou des objets religieux, en utilisant les reflets irisés de la partie nacrée de la coquille.

  • Les coquillages ont servi de monnaie d’échange. Les exemples de cet usage commercial sont nombreux dans l’océan Indien, l’océan Pacifique, en Amérique du Nord, en Afrique et dans les Caraïbes. Ils pouvaient être échangés à des centaines de kilomètres de leur lieu d’origine ; ils prenaient d’autant plus de valeur qu’ils étaient échangés par des peuples résidant loin des côtes.

  • Les coquillages ont aussi été utilisés comme outils, du fait de leur résistance, de la variété de leurs formes. Il était aisé de les tailler pour leur donner une forme précise et utile : les plus petits pouvaient ainsi être utilisés comme cuillères ou bols, tandis que les plus grands étaient utilisés comme bassins. Leurs bords coupants étaient idéaux pour façonner des couteaux et scies.

  • Les coquillages ont aussi été largement utilisés comme instruments de musique à vent en perçant quelques trous, notamment dans les coquillages spiralés.

Outre ces utilisations habituelles, certaines cultures ont utilisé les coquillages nacrés à des fins plus spécifiques :

  • Les Chinois l’utilisaient pour faire des figurines de leurs dieux.

  • Les Indiens Yaqui du Mexique, selon l’anthropologue américain Carlos Castaneda, portaient des colliers faits de nacre appelés “hopo’orosim”. Ils avaient une fonction spirituelle, comme protection contre les forces du mal.

  • Des bijoux précieux et outils en coquillages nacrés ont été retrouvés dans les trésors de la royauté sumérienne de Mésopotamie.

  • Les premiers chrétiens ont adopté les coquillages comme symboles de résurrection. Plus tard, la coquille Saint-Jacques a été liée à l’apôtre Jacques, objet de pèlerinage jusqu’au nord-ouest de l’Espagne, à Saint-Jacques de Compostelle. Par ailleurs, la pierre nacre, par sa couleur laiteuse et douce a été rapprochée de l’amour maternel, notamment l’amour de la Vierge Marie. C’est pourquoi de nombreux chapelets utilisés pour compter les prières sont réalisés dans cette matière. Les fonts baptismaux, les vasques utilisées dans le cadre du baptême, sont souvent réalisés à partir des plus gros coquillages. L’aspect laiteux, blanc et doux de la partie nacrée du coquillage conjugué à l’eau du baptême en fait un symbole de purification.

  • Les tribus amérindiennes du nord-est, notamment les Algonquins, utilisaient les coquillages pour tisser des “wampum”, des objets rituels précieux et sacrés. Ils étaient utilisés pour orner les parures de ceinture, les colliers, mais aussi comme monnaie ou cadeaux pour sceller un pacte. Les coquillages tubulaires permettaient de décorer les cheveux.

  • Les Mayas réalisaient des implants dentaires avec la nacre.

  • Les coquillages nacrés étaient très présents dans l’hindouisme. La conque est un des huit emblèmes Ashtamangala de bon augure dans l’hindouisme,le bouddhisme, le jaïnisme et le sikhisme. Le coquillage blanc dextrogyre est la trompe des héros dans la littérature épique hindouiste. La conque Panchajanya est l’un des attributs du dieu Vishnou : elle représente la création du monde, de l’océan primordial.

  • Dans le bouddhisme, la conque représente la voix de Bouddha et son enseignement.

  • Les aborigènes d’Australie ont utilisé le melo melo ou volute écope, un coquillage pourvu d’une large partie ronde, pour renflouer leurs canots.

  • Dans la Santeria des Caraïbes, la religion originaire de Cuba, dérivée de la religion yoruba, la divination utilise comme médium les coquillages.

messages plumes.JPG
logo mandala.png